Performance « Les Infiltrés du MaCaDaM », perfusion spasmodique dansée

S’insérer dans un espace envahi d’une situation, de ses mouvements et de ses sons. S’en imprégner,l’écouter, s’infiltrer. Etre avec, être dedans et, hop, faire un petit pas de côté avec le quotidien.
A partir de leurs perceptions, les corps sensibles des interprètes jouent avec les passants, l’espace, les mouvements et les sons.
Il surlignent par leur présence la situation qui devient leur source de jeu.

Les infiltrés du Macadam cherchent à décaler notre regard, à interroger nos convenances et à apporter de la poésie dans notre quotidien.

Dates: Avril 2015 Hospice d’Havré de Tourcoing

Dates: Décembre 2012 Manufacture des Flandres à Roubaix
Mars et avril 2013 « Les Fenêtres qui parlent » événement organisé par l’association RESO ASSO METRO et le Gymnase-CDC Roubaix- Hauts-de-France

Les Hommes sans tête

Performance dansée, conte et installation en écho à l’exposition Manteaulogie de Jacotte Sibre, pour la Nuit des arts, à la manufacture des Flandres à Roubaix.

Vêtus de leurs grands manteaux , cinq hommes sans tête hantent la Manufacture des Flandres à la recherche de leurs histoires. Présences fantomatiques, ils racontent le corps au travail, communiquent avec les machines du musée et se mettent en mouvement au grès de leurs sons. 

Les hommes sans tête portent des gants blancs. Ils dialoguent avec des mains distinguées, sous des vêtements suspendus qui nous rappellent la salle des pendus.

Des sons venus d’ailleurs envahissent le musée et affolent les hommes sans tête, la danse s’immisce. Ils ont perdus la tête et cherchent tous celle qui sait, la femme à la tête.

Des vêtements suspendus descendent doucement du plafond et la femme à la tête les incarne un à un. Ses pores aspirent les souvenirs des anciens habitants de ces manteaux. 

Ce sont les histoires sensibles de ces âmes envolées et oubliées, que la femme à la tête nous dévoile.